LES EFFETS DU BREXIT

Après le choix de la Grande-Bretagne de se retirer de l’Union européenne, les risques de revers de conjoncture ont augmenté pour l’économie mondiale déjà hésitante. Les incertitudes que suscite ce vote inhiberont l’activité, surtout les investissements, particulièrement en Europe. La chute de la livre sterling pourrait accroitre la part des exportations du Royaume-Uni, mais on ne sait pas si cela suffira à compenser le revers attendu pour la demande intérieure. Bien qu’il faille du temps pour que le «Brexit» soit effectif au niveau des textes, il induit des menaces immédiates, notamment la flambée du dollar US. Certes, les incertitudes au sujet de l’impact du « Brexit» sur l’économie mondiale réduisent considérablement les probabilités d’une hausse des taux d’intérêt par la Fed cette année et surtout cet été, mais le dollar US pourrait être dopé par son statut de monnaie refuge. La monnaie de réserve du monde tend à s’apprécier dans les phases de recrudescence des incertitudes et de stress sur les marchés financiers. La valeur du dollar US a déjà augmenté 18% depuis deux ans, et une nouvelle poussée multiplierait d’autant les risques de défaillances pour les emprunts en dollars.




0 Comment(s)

Laissez un commentaire

Veuillez vous enregistrer au préalable.